Vieux dicton norvégien

Mardi 19 juillet 2011

Gravé sur le fronton du Jotul F118

« Je réduis ma flamme le soir, à la nuit tombante, fasse dieu que mon feu ne s’éteigne jamais »